Story

Tenté par une fragrance de fruits mûrs, je descendais ce long couloir sans fin.
Le vent se leva et franchit l'Arno. Longeant les berges du Tevere, il traversa la Piazza del Popolo, plus frais, tranchant et aiguisé qu'un couteau, balançant l'ourlet de mon manteau.

Tandis que la cloche de la basilique San Lorenzo sonnait le soir, je gravis les marches de l'imposant escalier de pierre. Depuis le XVIe siècle, d'innombrables personnes avaient monté et descendu ces escaliers. L'illusion d'arpenter une volée de marches polies. Le mouvement du drapé de ma robe, des chaussettes de soie, et des bottes douces, en cuir de mouton. À bout de souffle, je gravissais les escaliers.

J'avais reçu une invitation trois jours plus tôt. Alors que je quittai la semi-pénombre de l'église romaine de San Luigi dei Francesi pour gagner la rue où tombait la nuit. 
Une jeune femme s'était approchée de moi d'un pas résolu. Elle me présentait un faciès froid et figé avec, entre ses sourcils, une ride du lion profondément creusée. Le vent tourbillonnant, formant un long rouleau rougeoyant, passa sur nous en animant très légèrement les boucles d'oreilles déformées dont les perles pendaient à ses lobes. 
Sans mot dire, elle me présenta une grande enveloppe. Une lettre « C » se détachait nettement du sceau de cire sombre comme un haricot rouge. Je tentai bien d'apercevoir le lac nocturne de ses yeux, mais elle s'était aussitôt détournée de moi pour s'en aller avec le tourbillon.


    Si vous voulez devenir une pécheresse

    Rendez-vous au musée des Offices 
    Dans trois jours, à 19 h tapantes. 
    Je vous attendrai dans la salle rouge tout au fond

                                                                          Bacchus 

L'invitation portait un parfum sucré de fruit. Voilà comment je suis arrivée à Florence, ce petit mot fourré dans la poche intérieure de ma veste.

Ça fait longtemps que je la poursuis, sa trace. Milan, Rome, Naples, Malte, la Sicile, de nouveau Rome, et puis, Florence. Qui es-tu donc, pour me traîner comme une folle dans tous ces endroits ? Où essaies-tu de m'emmener, jusqu'où essaies-tu de me mener ?

Je hâtai mon pas vers le bout du spacieux musée, toujours plus au fond. Un membre de la sécurité me héla sur mon passage. « C'est l'heure de la fermeture, vous ne devez pas... dites, vous m'écoutez ? Hé, revenez... stop, la salle d'exposition est déjà fermée ! »
Ignorant ses ordres, je me mis à courir. 
Derrière ce mur se trouve Bacchus... et il m'attend.


Une couronne de feuilles de vigne sur une abondante chevelure ; une peau douce, luisante comme une perle, se laissant apercevoir derrière sa toge blanche ; un calme sourire, alors qu'il me présente du vin aussi rouge qu'une flaque de sang. Le parfum de tentation qui flotte sur ses joues brillantes, le magnétisme irrésistible.


Tout mûrit, et au bout du compte, pourrit. Nul ne peut échapper à son          destin.
Alors passons ce temps ensemble. Maintenant.
Eh bien, buvez, savourez, n'ayez pas peur. Laissez-vous aller joliment,            follement. 
Là est la preuve que vous êtes en vie.

 

© 2018 by ÉCOLE DE CURIOSITÉS

  • Black Instagram Icon
  • Black Facebook Icon